Thursday, December 31, 2015

“I am pressed so hard against the earth by the weight of reality that some days I wonder how I am still able to lift my feet to walk.” - Katja Millay


(***En français plus bas***)                                     You can click on every pictures for their sources! 
                                                                               Vous pouvez cliquer sur les photos pour les sources!
Hello Readers!
Already the end of 2015! It has been such a crazy year. I pushed myself out of my comfort zone and got to live 5 weeks in a foreign country I never EVER thought visiting, I moved for the second time and finally found what I am going to do with my life (which is kind of a big stress reliever).  Also, I managed to create a better blog to express my feelings while showing you my sewing journey. With a step back, I realize that I have been sewing more clothes that are completely (and almost entirely) my style. I stopped being afraid of wearing them publically and learned to have fun by creating original and unique garments. Life is too short to wear boring clothes: I read it on the Internet.
Since this will probably be my last post of the year, I decided to show you a coat that I made a while ago by using the Yona Wrap Coat pattern from Named Clothing.
Bonjour lecteurs!
Déjà la fin de 2015! Ce fut tellement une année de fou. Je suis sortie de ma zone de confort et put vivre durant 5 semaines dans un pays éloigné que je n’aurais jamais cru visiter, j’ai déménagé pour la seconde fois et j’ai finalement trouvé ce que j’allais faire de vie (ce qui enlève quand même un gros stress). Aussi, j’ai pu améliorer mon blog pour mieux exprimer mes sentiments et vous présentez mon aventure en couture. Avec un recul, je réalise que j’ai cousu beaucoup plus de vêtements qui sont complètement (et presque entièrement) mon style. J’ai arrêté d’avoir peur de les porter publiquement et j’ai appris d’avoir du plaisir en créant des pièces originales et uniques. La vie est trop courte pour porter des vêtements ennuyants : je l’ai lu sur Internet.
Puisqu’il s’agit probablement de mon dernier article de l’année, j’ai décidé de vous présenter une pièce que j’ai faite il y a déjà quelque temps en utilisant le patron du manteau Yona par Named Clothing.  



It can be surprising how choosing a fabric is a crucial point in your sewing process. I personally like to go with my gut, but I am well aware that the fabric influences the final garment. For the Yona coat pattern, I knew the best decision would have been to use a heavyweight fabric. Instead, I thought it could be interesting to use a lightweight, creating a big cosy vest rather than an actual coat – something I could wear on the last day of summer when the weather is cooler or during autumn with a cardigan underneath. Guess it was a genius idea because it is actually a fun garment to wear. I automatically love coats, so I’m kind of biased here, but I am also really proud of myself every time I sew a lining. It just feels more finish and more professional. Plus, I bought one of those amazing “buttons” to close the front pieces that I’ve always wanted to use… Yeap, I really like this project – even if I probably won’t be able to wear it until a couple of months because it’s snowing outside. I was looking for a vest more than a coat, but it’s still a pretty big garment that I can’t wear underneath a winter coat.
Il peut être surprenant à quel point choisir son tissu est un point crucial dans le processus de couture. Je préfère personnellement y aller par instinct, mais je suis bien consciente que le tissu influence le vêtement final. Pour le patron du manteau Yona, je savais que la meilleure décision était d’utiliser un tissu assez lourd. À la place, j’ai cru qu’il serait plus intéressant d’utiliser un tissu plus léger, créant ainsi une grosse veste confortable au lieu d’un manteau ; quelque chose que pourrais porter lors des derniers jours d’été lorsque le temps est plus frais ou durant l’automne avec un cardigan en dessous. Il faut croire que c’était une idée de génie puisque c’est effectivement un vêtement amusant à porter. Automatiquement, je suis portée à aimer les manteaux, donc je suis un peu biaisée ici, mais c’est aussi parce que je suis toujours fière de moi lorsque je couds une doublure. Le fini est plus net et plus professionnel. En plus, j’ai acheté un de ces merveilleux « boutons » pour fermer les deux pièces du devant que j’ai toujours voulu utiliser… Oui, j’aime beaucoup ce projet – même si je ne pourrai probablement pas le porter avant quelques mois puisqu’il neige dehors. Même si je voulais un style plus veste que manteau, ça reste un vêtement assez gros que je ne pourrais porter sous un manteau d’hiver.


The facts :
Fabric : Cotton + Knit for the lining (?)
PatternYona Wrap Coat - Named Clothing
Year: 2015
Notions: Fusible interfacing and a fancy button

Les faits : 
Tissu : Coton + tricot pour la doublure (?)
Patron : 
Yona Wrap Coat - Named Clothing
Année : 2015
Notions : Doublure thermocollante et un bouton spécial




The only alteration that I made on this coat was to cut the raglan sleeves shorter between the two pieces. Named Clothing is doubtlessly one of my favourite sewing patterns companies. The instructions were clear and all the pieces fit together perfectly. Am I going to sew another Yona? Hell yeah.  
La seule modification que j’ai faite fut de couper les manches raglans plus courts entre les deux pièces. Named Clothing est sans doute l’une de mes compagnies de patrons de couture favorites. Les instructions sont toujours claires et toutes les pièces s’agencent parfaitement. Vais-je réutiliser ce patron? Oh oui.


HAPPY NEW YEAR EVERYONE!
BONNE ANNÉE À TOUS! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Thursday, November 19, 2015

“...write your own part. It is the only way I've gotten anywhere. It is much harder work, but sometimes you have to take destiny into your own hands. It forces you to think about what your strengths really are, and once you find them, you can showcase them, and no one can stop you.” - Mindy Kaling


(***En français plus bas***)                                   You can click on every pictures for their sources! 
                                                                               Vous pouvez cliquer sur les photos pour les sources!
Hello Readers! 
Maybe this time I should also add a “hello blog”.
More than a month ago, I posted my last article. Since that day, I somehow forgot about the whole blogging experience. I stopped hanging around with my sewing machine because I was caught up with my mid-term exams. Even if a month might be a ridiculously short period of time for some people, things happen while others are forgotten. And now it feels like I’m meeting an old friend I had forgotten about.
A couple of months (maybe even years), I read an article proclaiming that when women say they don’t have anything to wear, it’s true! That is explainable when they buy (or in my case, sew) too many garments with prints. At some points, nothing fit together and they literally don’t have anything to wear. The other day, I was standing in front of my wardrobe, looking for something to wear for my dad’s fiftieth birthday; I was organizing a surprise party for him and needed something cute to wear. I’m really good when it comes to poor causal connections, so I thought, “I have too much prints, so therefore I have nothing to wear. I read it on the Internet!”. Or maybe I just didn’t think anything, went shopping and bought a beautiful dark green fabric.
Bonjour lecteurs,
Peut-être que cette fois je devrais aussi ajouter un « bonjour blog ».  
Il y a plus d’un mois, j’ai publié mon dernier article. Depuis ce jour, j’ai, d’une certaine manière, oublié l’expérience d’avoir un blog. J’ai arrêté d’utiliser ma machine à coudre pour me concentrer sur mes examens de mi-session. Même si un mois peut sembler être une période de temps ridiculement court pour plusieurs personnes, certaines choses arrivent alors que d’autres sont oubliées. Maintenant, c’est comme si je rencontrais un vieil ami dont j’avais oublié l’existence.  
Il y a plusieurs mois (voir même des années), j’ai lu un article qui proclamait que quand les femmes n’ont rien à se mettre, c’est vrai! C’est explicable quand elles achètent (dans mon cas, se couds) trop de vêtements à motifs. À un certain point, rien ne fit ensemble alors elles n’ont littéralement rien à se mettre. L’autre jour, je regardais ma garde-robe en pensant à ce que je pourrais mettre pour le cinquantième à mon père;  je lui organisais une fête surprise alors je voulais mettre quelque chose de joli. Je suis très bonne pour faire de mauvaises causes à effet, alors j’ai pensé « J’ai trop de motifs alors rien n’a me mettre. Je l’ai lu sur Internet! », Ou peut-être n’ai-je simplement rien pensé. Je suis allée magasiner et j’ai acheté un beau tissu vert foncé.   




When I bought my fabric, I only wanted 1 and half yards, but since there was only two yards left, the lady wouldn’t cut it. I had to take the whole thing or nothing at all. I took it as a sign: I wanted to sew a blouse; it was my chance to do it.
I spent a lot of time lurking sewing blogs and reading patterns reviews. I saw some cute versions of the Meissa Blouse from Papercut Patterns and decided to try it. I love to wear blouses and the gathers in the front was a charming and original little detail. My only concern was the sleeves. I like having a neat finish on my garments and the way the pattern wants you to sew the cuffs is simply horrible. I knew that with ugly cuffs, I would never wear the garment, so I decided to go with the sleeves from the Carme Blouse from Pauline Alice – the gathers was a reminder of the front and Pauline’s patterns are a delight to sew with. I didn’t do any other alterations and now it’s a key piece in my wardrobe!   
Lorsque j’ai acheté le tissu, je ne voulais qu’un yard et demi, mais puisqu’il ne restait que 2 yards, la dame ne voulait pas le couper. Je devais tout prendre ou rien du tout. J’ai pris ça comme un signe : je voulais coudre une blouse, c’était ma chance de le faire.
J’ai passé beaucoup de temps à espionner les blogs de couture et à lire les critiques de patrons. J’ai vu plusieurs belles versions du patron de la blouse Meissa de Papercut Patterns alors j’ai décidé de l’essayer. J’adore porter des chemises et les fronces du devant sont un détail très joli et original. Mon seul souci était lié aux manches. J’aime avoir des détails propres lorsque je couds mes vêtements et la façon dont on est censé coudre les poignets des manches est tout simplement horrible. Je savais qu’avec de laides manches, je ne porterais jamais cette pièce, alors j’ai décidé d’y aller avec les manches de la blouse Carme par Pauline Alice – la fronce était un rappel du devant et les patrons de Pauline sont un délice à coudre. Je n’ai fait aucune autre altération et maintenant, c’est une pièce clé de ma garde-robe!   

The facts :
Fabric : Polyester 
Pattern: Meissa Blouse - Papercut Patterns
Year: 2015
Notions: 10 buttons and fusible interfacing

Les faits : 
Tissu : Polyester ou du coton 
Patron : Blouse Meissa - Papercut Patters 
Année : 2015
Notions : 10 boutons et doublure thermocollante




Voilà! What do you guys think? 
Voilà! Qu'en pensez-vous?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sunday, October 11, 2015

“Do whatever brings you to life, then. Follow your own fascinations, obsessions, and compulsions. Trust them. Create whatever causes a revolution in your heart.” -Elizabeth Gilbert


(***En français plus bas***)                        You can click on every pictures for their sources! 
                                                                           Vous pouvez cliquer sur les photos pour les sources!
Hello Readers! 
The outfit I’m showing you today is one of my favourites. There is a small story of keeping on pushing behind the top and a big love story behind the jacket. Even though you might see a déjà-vu here because of the patterns I used, the result is quite different.  
Bonjour lecteurs! 
L’ensemble que je vous présente aujourd’hui est l’un de mes préférés. Il y a une petite histoire de résister et tenir bon derrière le haut et une grosse histoire d’amour derrière la veste. Même si vous avez probablement une impression de déjà vue par les patrons que j’ai utilisés, le résultat est bien différent.   

Let's start with the vest...
Débutons par la veste...
I used the Perfecto Mona pattern once to create a faux leather jacket and after searching for a black vest, I simply decided to sew my own with the same pattern. I saw a star in a magazine wearing the same type of garment with a hoodie underneath and I really liked the style of it. I graded the pattern one size bigger than my previous one to be able to do the same! Besides, I wanted to be able to wear any type of top underneath (especially during winter when clothes can be more heavyweight).
This is my magic pattern and I’m already planning to use it again and again and again, maybe with some alterations from one to another. I can’t express how much I love this vest. I also used the most incredible bias tape ever and now the finish is even cuter, thanks to this little touch!    
J’ai déjà utilisé le Perfecto Mona par WearLemonade pour créer une veste en faux cuir et après avoir recherché une veste noire, j’ai simplement décidé de m’en coudre une en utilisant le même patron. J’ai vu une célébrité porter le même type de vêtement avec un sweatshirt en dessous, et j’aimais bien le rendu. J’ai donc gradué mon patron une taille au-dessus que pour ma première veste pour être apte à faire la même chose! D’ailleurs, je voulais pouvoir porter n’importe quel type de haut en dessous (spécialement durant l’hiver où les vêtements sont plus lourds et épais).
Voici donc mon patron magique et je planifie déjà de m’en coudre plein d’autres avec quelques variations entre chacun. Je ne peux exprimer à quel point j’aime cette veste. J'ai aussi utilisé le biais le plus incroyable et maintenant le rendu est encore plus jolie grâce à cette petite touche!    

The facts :
Fabric : Polyester or cotton 
Pattern: Perfecto Mona by Wear Lemonade
Year: 2015
Notions: Biais Binding + zipper 

Les faits : 
Tissu : Polyester ou du coton 
Patron : Perfecto Mona par Wear Lemonade
Année : 2015
Notions : Biais double + fermeture éclair


What about the top? 
Et au sujet du haut? 
The facts :
Fabric : Cotton 
Pattern: BurdaStyle Retro Top
Year: 2015
Notions: None.
Les faits : 
Tissu : Coton
Patron : Haut retro par BurdaStyle
Année : 2015
Notions : Rien.



Whenever you start a new project, at some point it will look like crap, inevitably. You begin to sew some pieces together and it kind of looks like something… Until you look at it too many times and realize that your project doesn’t look like anything at all. You see the pieces, but not the whole; a draft, but not a masterpiece. It’s THE moment; the moment where you ask yourself if it’s worth it to keep going or if it’s time to change your path. 
During the summer, I bought a dress in a hurry (I prefer sewing my own stuff you know!) and after washing it two or three times, it became a mess. I loved the shape of it so I decided to recreate the dress by using the BurdaStyle Retro Top as a basis. At some point, I understood that I miscalculated the fitting, the dress being oversized… Oversized. This is not even the right word to describe it. It was enormous, atrocious, way too big, monstrous… You name it. I still decided to finish the dress entirely, a little voice inside my head telling me to keep going because the fabric was perfect. Oversized is somehow better than too tight; at least you can create something out of it. Being a big fan of the Marthe pattern from République du Chiffon, I realized that I was able to create the same type of garment with what I had: And that is how this top became one the most worn pieces in my wardrobe. I guess changing everything at the last minute can sometimes be a blessing! 
Toutes les fois où il faut débuter un projet, il y aura toujours un moment où tout semblera merdique. Et c’est inévitable. On débute en cousant quelques pièces ensemble et ça ressemble un peu à quelque chose… Jusqu’au moment où l’on regarde le projet d’un peu trop près et qu’on réalise que ça ne ressemble plutôt à un rien. On voit les pièces, mais pas le tout; un brouillon, mais pas un chef d’œuvre. C’est LE moment; le moment où on se demande si ça vaut le coup de continuer ou de changer de direction.
Durant l’été, j’ai acheté une robe en vitesse (je préfère coudre mes propres choses!) et après l’avoir lavé deux ou trois fois, c’est devenu un désastre. J’aimais la forme donc j’ai décidé de recréer la robe en utilisant le top rétro par BurdaStyle comme base. À un certain point, j’ai compris que j’avais mal calculé les dimensions, la robe étant énorme. Énorme n’étant même pas le bon mot pour la décrire. C’était énorme, atroce, beaucoup trop grand, monstrueux… Vous choisissez le terme. J’ai tout de même choisi de terminer la robe, une petite voix me disant de continuer parce que le tissu était beaucoup trop parfait. Énorme est peut-être mieux que trop mince; après tout, il devient possible de créer quelque chose à partir de ça! Étant une fan du patron Marthe par République du Chiffon (que je ne possède même pas), j’ai réalisé que j’étais apte à créer la même forme à partir de ce que j’avais : et voilà comment est apparu l’un des hauts les plus portés de ma garde-robe. Il faut croire que de tout changer à la dernière minute peut être bénéfique!  




Voilà! What do you guys think? 
Voilà! Qu'en pensez-vous?
Rendez-vous sur Hellocoton !